Cookie usage on this site

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. By continuing to use our site, you accept our use of cookies. Read more about how we use cookies in our Privacy Policy.

La précision par la perfection

Tout chasseur attend une performance optimale de sa munition. Mais seule la meilleure munition est en mesure de garantir une chasse couronnée de succès et respectueuse du gibier. Les munitions de grande chasse RWS répondent aux attentes des plus exigeants en matière de sécurité et de performances.

Le process de fabrication, durant lequel la précision est au centre de toutes les préoccupations, est garant de ces caractéristiques. Chaque munition RWS fait l’objet de plus de 100 contrôles-qualité au cours de sa fabrication. Ce n’est qu’une fois que chaque composant – de l’amorce à la balle en passant par la poudre et l’étui – a satisfait à cette démarche, que la fabrication peut commencer.   

Là aussi l’assurance de délivrer un produit irréprochable sur le plan qualitatif, est une des priorités absolues. Lors de la fabrication, tous les éléments sont réunis dans un souci d’adéquation absolue. Ce process est bien entendu soumis aux paramètres réglementaires auxquels s’ajoutent les exigences propres à RWS en matière de balistique et de précision, exigences développées au fil des décennies.   

Nos collaborateurs représentent également l’un des facteurs-qualité qui entrent en œuvre dans ce process de fabrication ultra exigeant. Nombreux sont celles et ceux d’entre-eux qui pratiquent la chasse assiduement et dont l’expérience permet de toujours encore améliorer les munitions de grande chasse RWS. Pour des produits précis et parfaits.   

 

Parfaites dans le moindre détail   

Munitions RWS 

La munition parfaite se distingue par la qualité irréprochable de ses composants et par leur assemblage optimal. Les munitions RWS respectent l’intégralité de ces critères – de l’amorce à la balle en passant par la poudre et l’étui. Le process de fabrication très abouti en est la garantie. 

Tout d’abord chaque étui est doté d’une amorce qui lui est parfaitement adaptée. Puis les munitions de calibre identique mais dotées de balles lourdes sont différenciées par application d’un cercle coloré au niveau de l’amorce, ceci afin de supprimer le risque de confusion. Afin de garantir des performances balistiques homogènes, la poudre est dosée avec une précision absolue. La mise en place de la balle correspond à un travail sur-mesure. Le contrôle de la longueur de chaque munition garantit une précision maximale, tandis que le sertissage de l’embouchure de la douille assure une assise parfaite à la balle.   

Chacune de ces étapes est contrôlée aussi bien électroniquement que visuellement. Pour conclure l’ensemble des contrôles réalisés en amont de l’emballage, chaque munition est vérifiée une dernière fois quant à sa capacité de chargement dans l’arme.  

Bien plus qu’une simple douille

Un process de fabrication particulièrement strict garantit le standard de qualité très élevé dont bénéficient les douilles RWS. L’estampage des feuillards est réalisé après un premier contrôle dans notre laboratoire. Les coupelles sont réalisées avec des pressions allant jusqu’à 150 t, avant d’être transformées en douilles au fil de plusieurs phases successives. A plusieurs reprises les douilles sont chauffées à blanc, trempées puis rincées. Les réchauffements successifs permettent d’accroître la structure interne du matériau : la structuration optimale de la douille lui permet de gérer les pressions de gaz – on obtient un matériau « intelligent » capable de se dilater puis de retrouver sa forme initiale. 

Le trempage et le rinçage permettent aux douilles RWS d’acquérir leur fameux aspect brillant. Le double pressage de la partie inférieure de la douille et du logement de l’amorce, assure une extrême résistance. Cette résistance offre une fixation parfaite à l’amorce et évite les dilatations en cas de pression de gaz très élevée. Après l’étirage de l’embouchure et du collet on procède à la perforation du logement de l’amorce et au tournage de la gorge avant de recontrôler la longueur de la douille. L’embouchure est ensuite chauffée à blanc une dernière fois. Chacune de ces étapes est suivie d’un contrôle manuel des dimensions à l’aide de différents ustensiles de calibrage, afin de garantir l’homogénéité des mensurations de chaque douille. Le dernier contrôle visuel concerne essentiellement l’aspect des douilles – les pièces non conformes sur le plan des mensurations étant depuis bien longtemps retirées de la chaîne de fabrication.  

Le contrôle de la qualité des douilles est réalisé en les soumettant à des conditions d’utilisation extrêmes : les échantillons sont soumis à des surpressions de 10% dans des canons spécifiques dont certains présentent des défauts de colmatage variant entre  0,2 mm et 0,4 mm. Ces défauts correspondent à des armes existantes et usées par le temps, mais potentiellement utilisées par des tireurs. En complément, les douilles sont également testées avec une surpression de 30 % dans des canons spécifiques et selon les prescriptions de la CIP.

Ce plan de contrôles dépasse largement le cadre prévu par la loi. D’ailleurs même certains autres fabricants de munitions reconnaissent que notre méthode de vérifications est sans compromis et en mesure de détecter jusqu’à d’éventuels soucis liés à la charge de poudre. Force est de reconnaître que les douilles des munitions de grande chasse sont soumises à des pressions de gaz extrêmes pouvant atteindre 7000 bars et que, de ce fait, elles constituent une véritable assurance-vie pour le tireur. Nous avons mis au point les tests les plus exigeants de la branche, afin de vous assurer d’être toujours du bon côté. Une douille qui répond aux exigences de nos contrôles-qualité appartient à un autre monde: c’est une RWS.  

Peter Eismann (responsable de la production des douilles RWS et chasseur)

"Les douilles RWS sont synonymes de sécurité et de qualité. Une expression qui peut sembler vaniteuse, mais qui n’est pas usurpée car nous travaillons énormément dans ce sens. Tout commence dans notre laboratoire de contrôle, où toutes les matières premières sont passées à la loupe, et s‘arrête par un dernier contrôle visuel à 100% réalisé par du personnel spécialement formé à cette tâche. Pour nous la vérification du respect des cottes et le nettoyage consciencieux de chaque douille après chaque étape de la production, est une évidence. C’est ainsi que nous obtenons une homogénéité des dimensions et un bel aspect. Pour moi ces deux aspects sont fondamentaux et je pense qu’une telle complexité de fabrication est unique dans notre domaine d‘activité."

 

 

Mise à feu en toute sécurité

Le plus petit composant d’une munition RWS est une référence mondiale  

 

  1. L’anneau de laque d’étanchéité assure une protection efficace contre l‘humidité 
  2. Le composé d’amorçage est un mélange très complexe constitué de matière explosive primaire, de sensibilisateur, de produits d’oxydation et de réduction, qui assure une mise à feu sûre et durable de la charge de poudre 
  3. L’application d’un traitement innovant assure une protection même lors de conditions extrêmes 
  4. La forme et l’emplacement parfaits de l’enclume garantissent une mise à feu sûre et rapide 

 

La fabrication des amorces a lieu sur une chaîne de production ultra-moderne. Elle se divise en plusieurs étapes comme l’estampage, l’étirage de la coupelle, l’introduction du composé d’amorçage, le séchage et le pressage, puis finalement l’insertion de l‘enclumette. Des contrôles opto-électroniques de dernière génération permettent de déceler des anomalies de fabrication et de vérifier le respect des cotes. La sensibilité de mise à feu est réglée de façon à garantir l’allumage dans 100% des cas, lorsque l’impact du percuteur est suffisamment puissant et parfaitement centré. 

Pour ce faire, notre composé d’amorçage répond aux prescriptions les plus drastiques. C’est en 1918 qu’RWS à développé ce qui est devenu un standard à l’échelle mondiale : la technologie Sinoxid sans mercure. Ces deux composants sont le tricinate et le tétrazène. Le tricinate est très stable dans le temps et possède d’excellentes propriétés d‘allumage. L’adjonction de tétrazène permet de mieux contrôler la sensibilité de l‘amorce. 

Ceci permet d’obtenir un composé d’amorçage qui se distingue par une fiabilité de fonctionnement absolue et une sécurité de manipulation totale : le mélange est suffisamment sensible, mais néanmoins aussi stable que possible – chaque tir est délivré en totale confiance. L’homogénéité de la combustion garantit une précision extrême et ce, sans émettre de mercure dans l’air ambiant. La technologie Sinoxid préserve les armes, dans la mesure où elle évite les dépôts corrosifs dans l‘âme du canon. 

Mais ce n’est pas tout. La technologie de mise à feu Super Clean (Sintox) offre en plus une absence remarquable de sensibilité aux variations thermiques les plus extrêmes et garantit ainsi un fonctionnement totalement fiable dans une fourchette de température comprise entre -60 et +60 degrés Celsius. Le composé d’amorçage faisant également l’impasse sur le plomb l’air ambiant du tireur et des personnes potentiellement présentes à ses côtés, comme lors d’un entraînement en intérieur, n’est pas contaminé par des métaux lourds.   Super Clean – le standard mondial du futur.  

Dr. Ulrich Bley (responsable du laboratoire de chimie RWS)

"La technologie de mise à feu est l’une de nos compétences principales. Le plus petit composant de la munition joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de l‘ensemble. De la mise à feu découle la combustion homogène de la poudre et partant, la précision et la sécurité du tir. C’est à Fürth que sont nés les standards mondiaux en la matière. Actuellement l’amorce SINOXID est quasiment incontournable dans toute munition de grande chasse haut de gamme. Le composé d’allumage SINTOX, plus connu sous l’appellation Super Clean, est également issu de notre entreprise. Selon nous, cette amorce dénuée de métaux lourds sera sans conteste le must dans les années à venir!"

 

 

Le mélange fait la différence

Toutes les poudres ne se valent pas. Toutefois les poudres propulsives sont majoritairement composées de nitrocellulose gélatineuse contenant des additifs spécifiques : la poudre monobasique est composée de nitrocellulose pure. Pour les munitions à balles relativement légères mais dont la vitesse initiale est élevée – en clair les munitions à hautes performances et trajectoire tendue – l’énergie délivrée par la nitrocellulose pure est insuffisante. Dans ce cas on utilise des poudres propulsives double ou triple bases, dont l’adjonction de nitroglycérine ou de produits similaires procure un surcroît de puissance. 

Composants de base, géométrie et traitement de surface influencent la combustion de la poudre. Pour les munitions de grande chasse on privilégie les poudres propulsives progressives : dans un premier temps leur combustion est lente, puis elle s’accélère avec le temps.

RWS utilise plus de 40 poudres propulsives différentes, produites par des fabricants européens réputés qui répondent à nos cahiers des charges. Avant d’entrer dans le circuit de production elles sont toutes testées en laboratoire, afin de garantir leurs caractéristiques individuelles. Par ailleurs, RWS s’investit également dans le développement d’additifs aux poudres propulsives. C’est ainsi que nous assurons la production de munitions de grande chasse dont les propriétés sont uniques, comme par exemple la préservation contre les dépôts corrosifs ou la réduction de la flamme de bouche (Flash Control).  

Il existe 3 grandes familles de balles :

La balle expansive  

Qui se déforme au moment de l’impact sur le corps du gibier, mais tout en conservant sa masse initiale. Sa conception lui évite en effet de se disloquer et ainsi sa masse reste quasiment stable. Exemple la balle EVOLUTION : l’effet de la balle s’explique dans un premier temps par l’augmentation du diamètre en raison du „champignonage“ de la tête, mais aussi par la conservation de la masse.  

La balle semi-expansive

Conçue de façon à se déformer partiellement tout en conservant une partie intacte. Exemple la balle à double noyau DK : Cette balle semi-expansive conserve une masse résiduelle de 60%. D’autres balles semi-expansives du type KS ou TM possèdent des propriétés identiques, mais leur masse résiduelle est variable selon la résistance offerte par le corps du gibier et la vitesse du projectile. L’effet de ces balles est basé sur la formation contrôlée d’éclats dont l’action de destruction sur les organes est massive, mais aussi sur la présence d’un noyau qui conserve sa masse initiale. L’effet d’aspiration du noyau postérieur a pour conséquence l’absence quasi-totale de déchets issus de la fragmentation du noyau antérieur.  

La balle blindée

Conserve sa masse et sa géométrie. Elle ne fragmente pas et ne se déforme que très peu selon la résistance à l’impact. L’effet en profondeur et la transmission d’énergie ne sont atteint qu’au moment où le projectile dévie de sa trajectoire lorsqu’il a pénétré dans l’organisme.  

Le développement de nos balles s’accompagne toujours de tests réalisés sur nos territoires de chasse où plus de 1000 balles sont tirées pour chaque type de produit, les résultats de tir étant ensuite analysés selon un protocole scientifique. En complément de ces tests, nous réalisons également des tirs sur des blocs de gélatine dont la structure est similaire aux tissus musculaires. Les résultats des tirs sur blocs de gélatine permettent de définir le déroulement du transfert d’énergie dans le corps du gibier. Cumulés aux tirs réalisés en grandeur nature dont la quantité est établie de façon à obtenir une validité statistique, tous ces tests aboutissent à une connaissance des effets balistiques internes, externes, ainsi que sur la maîtrise du comportement du projectile à l’impact. Vous trouverez en pages 30 à 37 les résultats obtenus sur des blocs de gélatine avec nos différentes balles RWS (diamètre 30). Par ailleurs les tirs filmés avec des caméras High-Speed sont présentés sur le site www.rws-munition.de et vous permettront de visualiser concrètement l’efficacité de nos projectiles.  

Simulation du trajet de la balle dans le corps d’un gibier sur un bloc de gélatine:

Le bon choix

Le calibre 

Afin de choisir un calibre de façon appropriée, il convient de prendre connaissance de l’intégralité des caractéristiques disponibles sur les descriptions de chaque calibre. Exemple le 7 x 64 : le chiffre „7“ indique le diamètre de la balle et celui de l‘âme du canon en millimètres. Le chiffre „64“ correspond à la longueur de la douille également en mm. 

Dans les pays anglophones les calibres sont indiqués en pouces (1 pouce = 2,54 cm), sans tenir compte de la douille. Par contre, bien souvent les calibres sont complétés par des références historiques quant à leur création. Par exemple pour le „30-06“ il s’agit d’un calibre 0.30 pouce qui a été mis au point en 1906. 

Bien souvent il est aussi fait référence au premier fabricant du calibre, comme par exemple le 6,5 x 65 RWS ou le .30R Blaser.  

 

Calibres intermédiaires 

Les calibres utilisés pour la régulation d’animaux en-dehors des saisons de chasse aux grands et petits gibiers, sont classés dans cette catégorie. En règle générale il s’agit de petits calibres, comme par ex. le .22 Hornet.  

Coloration du bord circulaire de l‘amorce

Des munitions de calibre identique peuvent être dotées de balles plus ou moins lourdes, mais de construction identique. RWS vous facilite la distinction entre ces munitions : les munitions à balles lourdes sont dotées d’un anneau de couleur rouge ou verte sur les contours de l‘amorce.  

 

On distingue au sein d’un même calibre:

  • Balles légères: pas d’anneau de couleur
  • Balles de poids moyen: anneau vert
  • Balles lourdes: anneau rouge  
Mobile-Menü schliessen
«